Nikon Coolpix S800c : le premier compact numérique Android

Nikon D5300 En Photographie En Niveaux De Gris

Le Nikon Coolpix S800c marque l’importance accordée aujourd’hui aux réseaux sociaux dans l’usage de nos photos. Alors qu’avant, nous partagions nos clichés à un cercle restreint et personnel, désormais on poste à tout va sur Instagram, Twitter, Facebook, Google+, Flickr…

L’annonce de cet APN compact sous Android n’étonne en rien et conforte dans l’idée que la convergence entre smartphones et APN vient seulement de commencer. Avec le Nikon Coolpix S800c, c’est une nouvelle génération d’appareils photo compacts qui fait son entrée sur un marché en pleine révolution.

Côté technique, le Coolpix S800c est équipé d’un capteur CMOS de 16 mégapixels (capture vidéo full HD 1080p), d’un objectif grand angle avec zoom optique Nikkor 10x (25 – 250 mm) stabilisé et une sensibilité grimpant jusqu’à 3200 ISO.

A cet équipement s’ajoute le GPS (jusqu’à présent réservé aux appareils baroudeurs), le Wi-Fi et Bluetooth, ainsi que 4Go de mémoire embarquée (1,7Go de libre, extensible jusqu’à 32Go via SDHC) et un écran OLED de 8,7 cm affichant 819 000 points.

Découvrir :  Comment déverrouiller la fonction de sécurité Pattern lock sans internet

Livré en version 2.3, le système Android intégré est daté mais permet de « préserver les performances et l’autonomie de l’appareil », selon Nikon France. Espérons que cela ne causera pas de problèmes de compatibilité avec les applications courantes : Instagram, Vignette, Pixlr-o-matic… et surtout que Nikon songera aux mises à jour.

Le Coolpix S800c dispose de tous les critères faisant de lui un appareil photo compact performant. Le capteur, le processeur d’images et l’objectif constituent un ensemble de qualité. Reste à savoir si vous serez nombreux à adopter cette nouvelle façon de photographier.

Le Nikon Coolpix S800c s’adresse aux technophiles déçus ou limités par les performances photographiques de leur téléphone. Pourtant, cet appareil pose de nombreuses questions : à part le zoom et le grand angle, les smartphones n’ont-ils pas grandement rattrapés les compacts en termes de qualité d’image pour un usage Web ? Et au-delà des qualités de l’appareil, sommes-nous prês à nous encombrer d’un second périphérique pour faire peu ou prou la même chose ?

Découvrir :  Nouvel ordinateur professionnel avec processeur smartphone : autonomie améliorée et connectivité en 4G

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.