Imprimante à transfert thermique ou grands caractères

Idéale pour l’impression des emballages, l’imprimante à jet d’encre grands caractères occupe une place prépondérante dans les lignes de production. Dans cet article, nous aborderons les deux principaux systèmes de fonctionnement de cet appareil. Ensuite, nous présenterons un autre appareil de marquage spécialement conçu pour la prise en charge des supports souples : l’imprimante à transfert thermique.

Deux systèmes d’impression pour le marquage des emballages secondaires

Nombreux sont ceux qui commettent l’erreur de croire qu’il n’existe qu’un seul type d’imprimante à jet d’encre grands caractères. En réalité, il y en a deux. Le premier utilise des électrovannes. Il s’agit de la technologie la plus répandue depuis ces dernières décennies, notamment en raison de sa simplicité d’utilisation. Elle est idéale pour l’impression des emballages carton. Le second type d’appareil se décompose en deux techniques reposant sur le système des impulsions piézoélectriques et de la bulle d’encre. Mis au point à ses débuts pour l’industrie de la bureautique, pour l’impression sur des surfaces papier propres, il s’avère particulièrement intéressant dans des conditions d’exploitation plus difficilement contrôlables.

L’imprimante à transfert thermique, révolutionnaire pour le marquage des emballages souples

Configurable de différentes manières, l’imprimante à transfert thermique permet le marquage intermittent ou à la volée afin de s’adapter au mieux à votre rythme de production. Cet appareil est équipé d’une tête d’impression et d’une bande de transfert thermique qui prend en charge l’impression de graphiques, de textes, de dates en temps réel sur des supports souples tels que les matières plastiques ou le film d’emballage. Rien d’étonnant donc à ce qu’il ait trouvé une place de choix au sein des industries agro-alimentaires, dans les processus de fabrication des produits pharmaceutiques ou encore des biens de grande consommation.