3 étapes pour la création d’un logo professionnel

3 étapes pour la création d'un logo professionnel

 

Ça y est : vous avez identifié votre projet professionnel, le nom de votre marque ou de votre société en poche, il ne vous manque plus pour vous lancer que la création d’une identité graphique unique et soignée. Place donc à la conception du logo, étape cruciale qui nécessite de faire appel à un graphiste professionnel comme le talentueux Laurent Bayot pour l’assurance d’un résultat de qualité. Mais comment expliquer ce que l’on souhaite au graphiste ? Sur quelles bases commencer une collaboration artistique ? Comment faire le bon choix pour son logo ? Pas de panique, on a glané quelques conseils.

 

Définir ce qui vous rend unique

 

Une des tentations, quand on est pressé ou que l’on n’a pas trop de budget, peut-être de se tourner vers les sites de création de logos gratuits, ou vers des prestations de qualité moindre. Pourtant, le risque est de se retrouver avec un logo basique, un collage d’éléments graphiques déjà utilisés ailleurs ou pire, un plagiat. Pourtant, vous souhaitez être identifié par votre clientèle pour ce que vous pouvez leur apporter de mieux, de différent ou de nouveau. Il serait donc contre-productif de ne pas pouvoir sortir du lot et d’être noyé au milieu de la concurrence. D’où la nécessité de prendre le temps de concevoir une identité graphique unique, qui correspond à votre marque, votre société, votre produit ou votre service.

 

Un des conseils que l’on pourrait donner, c’est donc de ne pas trop s’inspirer de la concurrence. Évidemment, il est intéressant de faire un état des lieux des logos existants ; de, pourquoi pas, compiler certains logos dont on apprécie les couleurs, le message, la typographie – en faisant attention à ne pas s’enfermer à cause de références trop présentes à l’esprit et dont on n’oserait pas s’affranchir. Observer les logos des autres est aussi un moyen de repérer – et d’éviter – les poncifs propres à son secteur d’activité. Mais il est au final plus utile de partir de vous, de ce que vous connaissez le mieux. Votre vraie valeur ajoutée sera votre capacité à traduire en mot, et donc en image grâce à la création de logo sur mesure, la singularité de votre marque.

 

Aller vers de l’intemporel

 

Cela nous amène à notre second conseil : préférer l’intemporel à la tendance. S’il est important de suivre ce qui se fait dans le domaine de la communication et du marketing (présence sur les réseaux sociaux, création d’un site web, par exemple), pour la création d’un logo de qualité, suivre les tendances peut s’avérer être un mauvais choix. En effet, une tendance en chasse une autre. Et, à moins d’accepter de refaire votre logo tous les 5 ans et de créer de la confusion auprès de vos clients – ce qui avouons-le n’est pas une très bonne stratégie – ce n’est probablement pas ce que vous recherchez. Gare donc aux effets de mode, et tournez-vous vers un graphiste habitué à concevoir des logos pour des clients au secteur d’activité similaire. Par exemple : un graphiste ayant une clientèle évoluant dans le secteur du luxe, si vous êtes une bijouterie, une épicerie fine, un caviste ou encore une marque de haute couture.

 

Ne pas négliger les documents de travail

 

Pour communiquer au mieux avec le graphiste professionnel, il est conseillé de travailler à partir de divers documents. Le brief créatif est par exemple la première étape pour définir vos besoins et vos attentes. C’est à partir de ce document qu’un graphiste saura évaluer s’il est en capacité de produire le logo qui vous convient, ou définir un devis explicitant temps de travail prévu et coût de la prestation. Le devis est, quant à lui, primordial pour les deux parties. S’il est suffisamment détaillé, il peut suffire à donner des informations importantes : droits de diffusion, livrables fournis (logo sur fond noir, blanc ou transparent ? au format .jpeg, .png ou .eps ?), nombre d’aller-retours prévus avec le client, etc. Sinon, pour un projet plus conséquent, vous pouvez prévoir la rédaction d’un contrant fixant l’ensemble de ces termes. Pour travailler sereinement, ne bâclez pas ces étapes de rédaction de brief et réception de devis. Vous vous éviterez incompréhension et crispation futures. Pour plus de souplesse, n’hésitez-pas à choisir un graphiste indépendant qui, seul engagé sur votre projet, pourra s’investir à 100 % sur la création personnalisée de votre logo sans sous-traiter votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *