Comment bien choisir sa caméra de vidéo surveillance ?

Comment bien choisir sa caméra de vidéo surveillance ?

 

Bientôt les premiers départs en vacances, il est grand temps de s’occuper d’une chose capitale pour partir l’esprit léger : sécuriser son logement. Outre le fait de protéger sa maison du risque de cambriolage et d’intrusion à l’aide d’équipements domotiques, d’une alarme ou du passage fréquent de proches ou de voisins, nous souhaitions aborder plus précisément la vidéo surveillance. Quelle caméra choisir ? Sont-elles efficaces ? Où les installer pour garder un oeil sur son bien à distance ?

 

Les caméras de vidéo surveillance, quelle efficacité ?

 

C’est vrai, on dit souvent qu’un cambrioleur qui a décidé de pénétrer chez vous peut le faire coute que coute, même si votre logement est équipé d’une alarme ou d’un système de vidéo surveillance. Mais pourtant, les professionnels de la sécurité l’assurent : une maison équipée de caméras vidéo dissuadera plus d’un cambrioleur. À choisir, ils préféreront se tourner vers une maison non équipée.

À vous donc de faire en sorte que votre maison ait le moins de raisons d’être choisie par un cambrioleur pour commettre son larcin, en optant pour une caméra de vidéo surveillance sans fil, le modèle le plus simple à installer chez soi, puisqu’il ne nécessite pas d’installation électrique.

 

Comment consulter les images ?

 

On pourrait évidemment parler des caméras factices, qui n’enregistrent aucune image et sont uniquement dissuasives. Mais ce n’est pas le sujet du jour. Sachez donc qu’il existe des caméras à vision locale ou à vision mobile. Dans le premier cas, les images captées seront envoyées sur un ordinateur, un écran de télévision ou un écran quelconque de votre domicile. Dans le second, les images sont envoyées directement, à l’aide d’une connexion internet, sur votre mobile, via une application par exemple, ou sur votre ordinateur. Parfait pour surveiller son bien à distance pendant ses vacances !

 

Privilégier la qualité des images

 

Peu importe le modèle, ne vous attendez pas à une qualité d’images digne d’un film haute définition. Toutefois, il existe de grandes disparités de qualité d’image d’un modèle à un autre, notamment en cas de pièces peu éclairées. Prenez donc soin de choisir un modèle de caméra reconnu pour sa qualité, avec une bonne résolution et, le plus, capable de filmer correctement en infrarouge afin de capter les images nocturnes. C’est bien la nuit que votre propriété est le plus en danger.

 

Autre point important : la focale de l’objectif, qui peut aller de quelques millimètres à 100mm. Pour comprendre simplement : plus la focale de l’objectif est courte (et donc le chiffre bas), plus l’angle de l’image, autrement dit le champ de vision, est large. Dans une pièce très large offrant peu de recul, il est particulièrement intéressant d’opter pour une caméra « grand angle ». Sinon, optez pour le zoom, mais la qualité de l’image zoomée en sera amoindrie.

 

Le stockage des images : le cloud en tête !

 

Le mieux est encore d’opter pour un stockage des images en ligne, sur le cloud. Ainsi, aucun risque que les images disparaissent, contrairement à un stockage sur carte SD par exemple. En effet, si le voleur détruit ou emporte la caméra de surveillance, on peut dire adieu aux images. Grâce au cloud, généralement celui du fabricant, les images sont accessibles en temps réel, à l’instant où elles sont filmées, peu importe si le matériel termine endommagé ou non. Par contre, il faut parfois prévoir un coût supplémentaire, puisque certains fabricants font payer par abonnement le stockage des images sur leur cloud.

 

Opter pour une détection des mouvements paramétrable

 

Autre point important : le système de détection, qui se doit d’être efficace. L’idéal est ici de pouvoir tester la caméra dans diverses conditions (sujet proche ou éloigné de la caméra, conditions lumineuses mauvaises, mouvement rapide de l’intrus), ou du moins de se fier à des tests et des comparatifs de caméra effectués par d’autres.

 

Attention à choisir une caméra permettant de désactiver la détection d’une zone de son champ d’enregistrement si vous possédez un animal domestique ou si vous comptez placer la caméra devant une fenêtre ou un endroit avec du passage. Les mouvements d’un chat qui passe, des branches d’un arbre qui s’agitent ou des voisins qui se déplacent déclencheraient de manière intempestive la caméra.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *