Quelle formation en informatique choisir ?

Depuis quelques années, les métiers du développement et du Big Data ont le vent en poupe. En conséquence, les tendances en matière de recrutement et de formation informatique ne cessent d’évoluer !

Les entreprises cherchent désormais de nouveaux talents, et les apprentissages en informatique deviennent une véritable opportunité pour les jeunes actifs qui intègrent le marché du travail.

Ainsi, cet article a pour but de répondre à toutes vos questions liées à la rémunération, aux compétences, aux tâches qu’induit telle ou telle profession … c’est parti !

Quels sont les domaines les plus populaires en informatique ?

L’ingénierie de recherche et le développement informatique sont les emplois les plus populaires. Ils comprennent de nombreux domaines différents, tels que:

  • les logiciels
  • les réseaux
  • l’intelligence artificielle.

En tant qu’ingénieur en recherche et développement, votre travail consiste ici à développer des produits et à apporter des améliorations aux processus grâce aux nouvelles technologies.

Vous serez en charge de la sélection du matériel et des partenaires pour réaliser un projet, en travaillant en tandem avec les équipes marketing. Après avoir suivi une formation d’ingénieur en informatique, vous pouvez donc postuler à ce poste.

Sur quel métier se former en informatique ?

Malgré le fait que le chômage dans le secteur des TI ait progressé, la profession arrive toujours en tête en termes de recrutement.

Découvrez les métiers de l’informatique les plus courants en France, ainsi que les informations essentielles que vous devez connaître à leur sujet (missions, formation et rémunération).

  1. Développeur “full stack

Le terme « full stack » désigne un développeur capable de coder sur plusieurs plateformes et langages différents. Il est chargé de traiter plusieurs et diverses demandes informatiques comme un véritable architecte web.

Conception, développement et programmation de sites Web : autant d’éléments à traiter qui peuvent lui être confiés dans plusieurs domaines. Ce type de développeur doit faire preuve d’organisation et d’adaptation tout en travaillant sur plusieurs objectifs en même temps.

Un développeur « full stack » est une personne capable d’écrire, de concevoir, de développer et de maintenir des sites web. Pour postuler à ce poste, vous devez être titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou d’une maîtrise avec une spécialisation en informatique.

Vous commencerez votre carrière avec un salaire annuel de 30 000 euros.

  1. Développeur de jeux vidéo

L’industrie du jeu vidéo s’est pas mal professionnalisée ces dernières années, et les possibilités d’emploi sont nombreuses, notamment dans le domaine de la programmation informatique. Sur ce marché, le développeur ou « programmeur » de jeux vidéo joue un rôle important.

Les principales responsabilités du chef de projet sont de développer le moteur de jeu et d’écrire les interfaces utilisateur conformément aux exigences qu’il a défini. En somme, ici, tout se résume à du code !

Le salaire annuel d’un développeur de jeux vidéo varie entre 20 000 et 30 000 euros, les experts les mieux rémunérés gagnant jusqu’à 40 000 euros.

  1. Développeur React (front end)

Le développeur Front End est impliqué dans le développement d’applications. Il travaille au niveau de l’ergonomie, de l’intégration des données, des tests et des modifications du système.

Sa première priorité est d’améliorer l’expérience utilisateur en réagissant sur l’interface et le contenu de l’application. Le développeur React (front end), comme son nom l’indique, doit maîtriser la programmation ReactJs.

Le programmeur, qui est le plus souvent diplômé d’une école d’informatique avec une spécialisation en react.js, programmera de manière autonome et autodidacte (en solo) en utilisant du code pour tous les aspects du développement du produit, y compris l’UX/UI, le marketing et la stratégie commerciale.

  1. Data Scientists

C’est l’un des nouveaux emplois les plus en voue depuis l’avènement du Big Data. La principale responsabilité du Data Scientist est de réaliser des analyses statistiques et mathématiques. Son objectif clé est de maintenir et d’évaluer les données brutes en temps réel.

Il s’agit d’un candidat capable de comprendre des données et de les interpréter afin de donner un sens, ainsi qu’une valeur financière à l’entreprise. Ce profil est plus attrayant pour les recruteurs car il s’agit d’une compétence sous-utilisée et encore méconnue.

Les pré-requis pour devenir un data scientist restent une école de commerce ou de management, même s’il n’y a pas de formation spécialisée.

Le salaire annuel d’un Data Scientist junior commence à environ 58K euros et peut atteindre 75K pour un profil expérimenté.

  1. Ingénieur en intelligence artificielle

L’ingénieur en intelligence artificielle est un poste hybride entre un informaticien et un chercheur qui crée des programmes informatiques complexes capables de penser et d’exécuter des tâches pointues.

L’intelligence artificielle qu’elle utilise doit être capable de traiter des données et de répondre à certaines activités de manière créative lorsqu’elle est confrontée à un problème spécifique.

Pour prétendre à cet emploi, vous devez avoir une formation en informatique, puis un diplôme d’ingénieur ou un master. Parmi les formations disponibles, citons une maîtrise en informatique spécialisée en intelligence artificielle ou un diplôme d’ingénieur avec une spécialisation en IA.

Les ingénieurs en intelligence artificielle gagnent au départ entre 25 000 et 30 000 euros par an et peuvent atteindre 50 000 euros avec de l’expérience.

  1. Ingénieur(e) en cyber-sécurité

L’expert en cybersécurité, qui fait partie de la direction technique du cabinet, est essentiel pour lutter contre les attaques informatiques.

Il garantit la sécurité des systèmes d’information, en établissant les paramètres fixés par diverses lois. Pour ce faire, il agit comme un véritable chef de projet, gérant plusieurs détails opérationnels et stratégiques.

Il est titulaire d’une maîtrise et possède une expertise sur des questions telles que la sécurité des réseaux, des données et des infrastructures.

Un ingénieur en cybersécurité gagne en moyenne 38 000 euros par an en début de carrière, ce chiffre pouvant atteindre 45 000 euros.

  1. Ingénieur DevOps

Le DevOps est un concept agile qui vise à repenser la façon dont les logiciels sont conçus. L’objectif est de diminuer les cycles de développement en automatisant un certain nombre de tests et d’activités.

Le travail de l’ingénieur DevOps consiste à superviser le processus d’ingénierie logicielle tout en gardant à l’esprit les différents défis de déploiement. L’objectif est de réduire le temps de développement en automatisant plusieurs tests et étapes de procédure.

L’ingénieur DevOps doit être titulaire d’un baccalauréat et posséder un haut niveau d’expertise. Il peut s’inscrire dans des formations spécialisées et diplômantes ou suivre le parcours « classique » en école d’ingénieurs.

Au début de sa carrière, il percevra chaque année un salaire compris entre 36 000 et 50 000 euros bruts.

  1. Architecte informatique

Comme son nom l’indique, l’architecte informatique conçoit ou modifie la structure des systèmes d’exploitation.

Il doit être capable d’analyser le scénario actuel afin de proposer des recommandations adaptées aux besoins de l’entreprise en termes d’approche, d’équipement ou de données.

C’est un métier pour lequel il faut avoir au moins 5 ans d’expertise. Pour se former à l’architecture, orientez vous du côté d’une école d’ingénieurs ou un DESS/DEA en informatique.

Le revenu annuel de l’architecte informatique est d’environ 30 000 euros bruts par an pour un profil junior et de 60 000 en fin de carrière.

  1. Chef de projet Informatique

Le chef de projet informatique, du début à la fin, participe à la mise en œuvre et au suivi global du projet informatique. Il doit veiller à ce que les délais, les budgets et la qualité soient respectés.

Il fait office de « chef d’orchestre« , dont la principale responsabilité est de traduire les demandes de ses clients en solutions informatiques.

C’est un poste qui nécessite un minimum d’expérience (entre 3 et 5 ans en moyenne) et qui ne convient pas aux novices. Un diplôme universitaire de niveau bac+5 ou une formation en école d’ingénieur est une formation suffisante.

La rémunération annuelle typique d’un chef de projet informatique se situe entre 40 000 et 60 000 euros bruts.

  1. Développeur mobile

Le développeur mobile collabore au développement d’applications mobiles en jouant le rôle d’intermédiaire.

Pour ce faire, il doit tenir compte des limites imposées par l’outil mobile et le comportement des utilisateurs.

Le métier de développeur mobile ne bénéficie pas d’une formation spécialisée, comme c’est le cas pour le Big Data. Vous devrez suivre un programme d’ingénierie ou vous spécialiser dans le développement informatique multimédia, comme la plupart des professions informatiques.

Le salaire moyen d’un développeur mobile est d’environ 30 000 à 45 000 € par an (en tant que débutant).

Comment sa formation dans l’informatique ?

Dans l’informatique, comme dans d’autres secteurs, la question de l’orientation est essentielle. Si vous envisagez diverses vocations, il est essentiel de comprendre leurs différences : formation, compétences, objectifs et rémunération en font partie.

Tous ces facteurs doivent être pris en compte lors de votre choix. Bien qu’il soit parfois possible de changer de carrière dans l’informatique, réfléchissez bien ! Identifiez chaque profession afin de comprendre réellement ce qu’induit tel ou tel métier.

N’hésitez pas à en discuter avec votre entourage afin d’y voir plus clair. Vos proches, ainsi que ceux qui vous connaissent, pourront vous aiguiller sur votre personnalité et vos préférences.

Vous pouvez également consulter divers experts, tels que vos instructeurs ou un conseiller d’orientation, ou même participer à un événement professionnel dans le domaine des TI.

Enfin, vous découvrirez sur Internet une abondance d’informations sur plusieurs métiers de l’informatique, à commencer par ceux qui cherchent à embaucher. Il existe plusieurs sites web spécialisés dans l’orientation professionnelle et les descriptions de postes.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *