Lexique des câbles et connectiques : USB, HDMI, VGA, Jack, FireWire

L’électronique et vous… Une relation aussi fusionnelle que votre homme avec le ménage. Proche du néant. Pas que vous ne vous y intéressiez pas. Mais devant le nombre incalculable de termes et d’abréviations concernant les connectiques, il est facile de se perdre dans ce jargon que l’on pourrait croire réservé aux geeks.

 

Et à moins d’en connaître personnellement un, de geek, faire le lien entre les différentes connectiques et ses différents appareils, ou simplement acheter le bon câble pour regarder la télévision en haute définition devient une mission que seul McGyver pourrait accomplir.

 

Les connectiques ont envahi notre quotidien, et bien plus que vous ne pourriez le croire. Petit lexique des connectiques les plus souvent utilisées.

 

Connecteurs externes

 

USB : Probablement la connectique la plus utilisée… A l’origine destinée aux transferts de données entre un périphérique de stockage (les fameuses clés USB ) et une machine, l’USB sert désormais à tout. Qu’il s’agisse de relier des enceintes, des claviers ou encore de charger des appareils ou de brancher des écrans. L’USB devrait prochainement passer à sa version 3.0, pour une vitesse de transfert ultra élevée… Elle se décline également en Mini-USB et en Micro-USB pour des appareils comme les appareils photos ou les caméscopes numériques .

 

FireWire : Un USB qui permet des transferts plus rapides, et théoriquement plus stables. Créé par Apple au début des années 90, le FireWire est surtout utilisé pour le montage vidéo et peut-être couplé avec des disques durs demandant une bande passante importante.

Découvrir :  Téléviseurs LCD, plasma ou LED : que choisir ?

 

RJ45 ou port ethernet : Celui par lequel Internet arrive. Il relie généralement un modem ou une box à un ordinateur. Il peut également relier deux ordinateurs entre eux, mais les câbles seront alors différents.

 

Connecteurs audio

 

La famille des Jack : A l’origine utilisé pour les téléphones, le câble jack équipe désormais les appareils afin d’écouter des sources audio. Décliné en trois formats, jack, mini jack et micro jack, il permet d’écouter un son en mono ou en stéréo en fonction du nombre de contacts de la prise.

 

Si les connectiques Jack sont les plus connues, il existe d’autres types de connectiques comme les DIN, Speakon ou XLR. Ces dernières sont généralement utilisées pour les branchements professionnels et d’autres connexions très spécifiques.

 

Connecteurs vidéo

 

RCA ou Vidéo Composite : Aussi bien utilisée pour la vidéo que pour l’audio la connectique RCA se reconnaît par ses trois gaines de couleur : jaune pour la vidéo, rouge pour l’audio droit et blanc pour l’audio gauche, ou l’audio en mono. Probablement le plus répandu dans la connectique audio/vidéo analogique, il est également le plus mauvais en terme de rendu d’images ou de sons et tend à être remplacé par des connectiques bien plus performantes.

Découvrir :  Appareil hybride entre iPhone et iPad avec écran pliable

 

S-Vidéo ou Y/C : Une connectique un peu plus performante que le RCA. Cependant, elle ne transmet que les images, qui apparaissent plus nettes à l’écran, et nécessite donc un câble spécifique pour le son. Certains caméscopes et magnétoscopes VHS en sont équipés, mais là aussi le S-Vidéo se fait de plus en plus rare, pour être remplacé par le DVI ou le HDMI.

 

Péritel (Péritélévision) ou SCART : Cette connectique offre la possibilité de lire plusieurs signaux en provenance de différentes normes. Elle véhicule aussi bien l’audio que la vidéo en analogique, mais ne peut absolument pas transmettre des signaux en numériques. La péritel vit donc ses dernières heures…

 

Yuv, YPrPb et YCrCb : Derrière ces noms barbares se cache une connectique vidéo permettant un rendu de l’image proche du HDMI. Trois câbles dotés de trois couleurs différentes (rouge, bleu et vert), transmettent la luminance et la couleur. Cette dernière est éclatante et se rapproche le plus de la vision humaine d’une image. A noter que le YCrCb permet le transfert d’un format numérique, alors que les autres sont en analogique.

 

VGA : Un grand standard de l’équipement PC. Il permet de relier son écran d’ordinateur à sa tour, et plus précisément sa carte graphique au moniteur, en analogique cependant. Mais le VGA est, petit à petit, remplacé par une interface numérique, le DVI.

Découvrir :  Les meilleures barres de son de 2022

 

DVI : La Digital Visual Interface de son petit nom est une connectique numérique destinée à remplacer le VGA. Elle relie donc une carte graphique à un écran. La DVI est particulièrement conseillée pour les écrans plats types LCD, Plasma et futurs OLED dont les pixels sont indépendants. Les écrans cathodiques ne pourront donc bénéficier des performances de cette connectique dont l’image est extrêmement nette et les couleurs parfaitement restituées. Cependant, il existe des connectiques DVI appelées DVI-A intègrant un convertisseur pour relier un cathodique à un ordinateur utilisant une connectique DVI.

 

HDMI : La sortie numérique la plus répandue, qui permet de lire à la fois les signaux audio et vidéo. Une péritel nouvelle génération en quelque sorte qui permet de lire la Haute Définition et de disposer d’une qualité d’image remarquable. Elle permet de relier aussi bien une console de jeux, un lecteur de Dvd Blu-Ray, une console de jeu ou un ordinateur à un écran plat dernière génération compatible HDMI. Il existe plusieurs niveaux de HDMI offrant des performances différentes en matière de sons et d’images, les meilleures connectiques supportant un flux d’informations très élevé.

 

A vos connectiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.